jeudi 29 mai 2014

Fahrenheit 451

Auteur: Bradbury Ray
Edition: Folio (SF)
Page: 213
Prix : 5,30€
Temps à lire: 3-4h environ


Résumé

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Mon avis 

 Ce livre à rejoint ma PAL juste quelques jours avant d’apprendre la mort de l’auteur, depuis toute petite j’entendais, voyais beaucoup de référence à ce livre et je voulais vraiment le lire.  Et bien, ça valait la peine d’attendre. Niveau rebondissement, c'est moins palpitant  qu’un livre jeunesse comme Divergent mais quand on le ferme, il nous fait réfléchir. Encore plus maintenant, où nous sommes à l’air numérique et où les liseuses font leurs apparitions (j'ai une Kobo moi-même). Je pense, justement que ce que l'auteur critique ce sont les contenus de certains livres qui ont tendances à caresser le lecteur dans le sens du poil, ne pas le faire réfléchir. Je sais pas comment formuler ce que je pense, mais je crois qu’il veut nous montrer qu’on a tendance à aller à la facilité, qu’on ne prend plus la peine de réfléchir, on devient des robots par ce que la société nous fait et on se laisse faire car ça nous arrange bien de ne pas voir ce qui ne tourne pas rond. Ce livre écrit en 1953 reste par les thèmes abordés toujours d'actualité et c'est à cela qu'on voit qu'on a affaire à un chef-d'oeuvre de la littérature.

J’ai aimé : C’est un bon livre de science-fiction, un classique même et il sert surtout à nous faire réfléchir. L’histoire en elle-même n'est pas mal.

J’ai pas aimé : Comme dit plus haut, ce livre sert à nous faire réfléchir, la première partie est lente, je me suis ennuyée à le lire, j’ai nettement préféré la 2eme et la 3eme partie. C'est une fin ouverte et du coup assez frustrante car j’ai envie de savoir ce qui se passe par la suite et ce que va advenir des personnages car on se prends d'affection pour eux surtout Montag, le héros.

Ma note : 15/20

Petit BonusLe livre a été adapté par le célèbre réalisateur François Truffaut et qui est devenu lui aussi un classique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire